CASAFARI x Sérgio Vaz – Le partenariat avec HCPro et les prévisions pour 2022

Share

CASAFARI est connecté avec HCPro CRM à dispositon de tous les professionnels au niveau national. Que retenez-vous de ces mois de partenariat ?

Ce partenariat a été très positif car, bien qu’il ne soit pas facile d’intégrer un outil déjà développé (CASAFARI) dans un autre outil (HCPro), le processus s’est finalement déroulé sans difficultés.

Je dois souligner la grande harmonie qui existait et existe toujours entre les deux départements techniques, ce qui a rendu cette intégration aussi simple et efficace que possible.

Quel est le retour que vous avez reçu des équipes qui peuvent désormais travailler en bénéficiant de l’intégration avec CASAFARI ?

Les réactions de nos clients ont été très positives, puisqu’à l’heure actuelle, ils peuvent s’abonner au service de CASAFARI presque automatiquement par le biais de HCPro.

Ce processus a permis de simplifier et de faire gagner beaucoup de temps aux milliers d’utilisateurs qui utilisent quotidiennement notre logiciel, tant dans le processus d’abonnement que dans l’ensemble du processus d’utilisation de l’outil de CASAFARI.

Selon votre vision, quel est le plus grand bénéfice qu’HCPro puisse dans son intégration avec CASAFARI ?

Le principal avantage d’HCPro est de fournir à ses clients un outil complet dans le domaine de l’immobilier, c’est pourquoi nous avons rejoint la meilleure entreprise du Portugal dans ce domaine.

Cependant, je pense qu’il est également très important pour CASAFARI d’être associé au deuxième logiciel immobilier le plus utilisé au Portugal.

Y a-t-il quelque chose de nouveau en cours de création qu’HCPro est sur le point de lancer et dont vous aimeriez nous parler ?

Notre logiciel immobilier est en développement constant. Nous sommes à l’écoute des commentaires de nos clients et nous essayons toujours de répondre à leurs besoins car, après tout, ce sont eux qui connaissent le mieux leurs besoins au quotidien. En travaillant avec eux continuellement, ils finissent par nous aider dans le processus de développement lui-même.

Cependant, je peux dire que, en ce qui concerne le partenariat avec CASAFARI, nous intégrerons cette année dans HCPro quelques outils supplémentaires dont dispose CASAFARI, ce qui sera encore plus agréable pour nos clients.

En pleine période de pandémie, comment voyez-vous le comportement du marché immobilier ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître et contre toute attente, le marché immobilier parvient à surmonter cette pandémie de manière très résiliente.

C’est l’un des marchés qui s’est remis le plus rapidement des périodes de confinement et a réussi à obtenir de très bons résultats en 2020 et 2021. La preuve en est le nombre élevé de transactions réalisées par l’intermédiaire des professionnels de l’immobilier, ainsi que le nombre en baisse d’insolvabilités ou de fermetures de sociétés immobilières en 2020 et 2021.

Que prévoyez-vous en 2022 au niveau national et international ?

Au niveau national, et en raison du fait que nous sommes l’un des pays du monde où le taux de vaccination est le plus élevé, je ne pense pas que nous reviendrons au confinement comme cela s’est produit entre 2020 et 2021. C’est pourquoi je prédis que 2022 sera l’année de la reprise complète du marché de l’immobilier.

Pour éviter que cela ne se produise, nous avons 2 facteurs que je trouve très inquiétants : le premier est la possible augmentation des taux d’intérêt bancaires et, le second, la possible émergence de nombreuses insolvabilités d’entreprises et de particuliers, principalement à partir de la fin du 1er trimestre 2022, en raison de la fin des suspensions de crédit.

Si ces 2 facteurs se produisent, je pense que ce sera un gros revers pour la reprise de notre économie et que ce sera malheureusement à ce moment-là que nous verrons l’ampleur de la véritable crise qui était camouflée par la Banque Centrale Européenne et par les mesures de soutien apportées par notre gouvernement.

Au niveau international, tout dépendra de la réaction de chaque pays face à aux probabilités d’éventuelles de nouvelles vagues de COVID-19 et de son propre taux de vaccination, ce qui pourrait faire la différence entre un pays devant à nouveau se confiner complètement ou non.

Quels conseils donneriez-vous aux nouveaux professionnels qui arrivent sur le marché de l’immobilier ?

Tout professionnel qui arrive maintenant sur le marché de l’immobilier, qu’il ait une certaine expérience ou non du métier, doit d’abord avoir un bon plan d’affaires.

De nos jours, il est encore possible de gagner de l’argent dans ce domaine, mais pas comme par le passé, lorsque tout professionnel, bon ou mauvais, avait la garantie de gagner des revenus confortables.

Aujourd’hui, seuls les professionnels avec beaucoup de talent parviennent à avoir de bons résultats. Pour cela, et parce qu’actuellement 90% des contacts proviennent des réseaux sociaux, le business plan doit s’appuyer sur le choix d’un bon logiciel de gestion, qui est la base de toute activité immobilière.

Ici, logiquement, je suggère HCPro, qui en seulement 6 ans d’existence a réussi à conquérir une part de marché qui le place comme le deuxième logiciel dans le domaine de l’immobilier avec plus de clients au Portugal.

Il est également nécessaire d’être représenté dans les plateformes immobilières de référence, de même qu’il est important de souscrire à un outil comme CASAFARI, qui finit par énormément aider dans le processus d’évaluation de chaque propriété.

Daily, we track 180.000+ property changes in Spain, Portugal, France, etc.

Be the first one to know about price changes, new and sold listings.