En quoi le changement climatique peut-il impacter le marché de l’immobilier ?

Madrid under snow in 2021
Share

De graves inondations en Europe causant des dégâts dans dix pays différents, dont l’Allemagne et le Royaume-Uni en 2021, des incendies de forêt de plus en plus fréquents en Espagne, au Portugal et en France, les pires inondations depuis plus de 100 ans dans le nord de l’Italie en 2023. Ces scènes sont de plus en plus fréquentes dans le monde entier, aux États-Unis, au Canada, en Australie, au Brésil et en Europe notamment.

Mais au-delà du drame évident pour les populations, ces conséquences du changement climatique touchent également de nombreux acteurs du marché immobilier : acheteurs, propriétaires, locataires, vendeurs, compagnies d’assurance, banques, investisseurs immobiliers et, bien sûr, agents immobiliers.

Voici les grandes transformations auxquelles vous devrez vous attendre et les mesures à prendre pour adapter votre travail afin de rester pertinent dans un tel contexte.

Le changement climatique et la modification des endroits où il est souhaitable de vivre ou d’acheter

Des emplacements ensoleillés avec un beau temps tout au long de l’année, attirant des acheteurs étrangers venant de pays plus froids : les agents immobiliers peuvent tous en citer quelques-uns. Malheureusement, ces endroits sont susceptibles d’atteindre des températures extrêmes pendant les mois les plus chauds, d’être confrontés à des pénuries d’eau ou à des incendies de forêt, par exemple.

Ces conditions pourraient naturellement entraîner une modification des prix des biens immobiliers, à la hausse ou à la baisse, une réalité qui s’est déjà manifestée. Selon l’enquête « Insights Into Real Estate Investment Sustainability Survey » (IRIS), menée chaque année par la société Evora Global spécialisée dans les risques climatiques, près de la moitié des investisseurs immobiliers ont constaté que des conditions météorologiques extrêmes avaient eu des répercussions sur leurs actifs.

La baisse de la valeur des biens immobiliers, des revenus et des taux d’occupation, ainsi que l’augmentation des coûts d’assurance (comme cela s’est produit en Espagne après les incendies de forêt de 2022https://www.climate-x.com/articles/industry/climate-change-uncertainty-casts-a-shadow-over-european-real-estate-prices), sont quelques-uns des principaux effets du changement climatique sur un portefeuille immobilier.

Des études réalisées dans différentes régions des États-Unis et citées dans le rapport « Climate Risk & Commercial Property Values« , rédigé par des chercheurs du Brookfield Centre in Real Estate & Infrastructure (Canada) et de l’université de Reading (Royaume-Uni), révèlent la même tendance. Ils indiquent que les zones touchées par des incendies de forêt ou proches de ceux-ci ont connu une baisse des prix de l’immobilier allant de 5 à 13 %.

Il en va de même en Europe : un rapport de la Banque centrale européenne sur les risques météorologiques indique que les biens immobiliers peuvent subir une baisse de prix allant de 4 % à 45 %, selon leur degré d’exposition aux inondations. Cela s’explique par le fait que, historiquement parlant, les inondations fluviales ont constitué un risque important sur tout le continent et qu’elles ont tendance à augmenter en raison des précipitations accrues causées par le réchauffement de la planète.

Ainsi, les biens immobiliers que vos clients envisagent d’acheter risquent de perdre de la valeur à l’avenir en raison du réchauffement climatique et de ses conséquences. D’autre part, les régions dans lesquelles les gouvernements se sont engagés à prévenir ces changements et à éviter de perturber la population attirent de plus en plus l’attention des investisseurs immobiliers et, par conséquent, prennent de la valeur.

Les inondations en Europe ont touché des pays tels que le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie, la Belgique et l'Autriche.
Les inondations en Europe ont touché des pays tels que le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique et l’Autriche. Photo de Dylan Leagh sur Unsplash

Des conditions météorologiques extrêmes impactant les conditions de vie

Lorsque l’on parle de réchauffement climatique, on pense souvent à tort que les pays ne connaîtront que des températures plus élevées. S’il est vrai que le changement climatique entraîne une hausse des températures dans le monde entier, il génère également des hivers rigoureux et influence même l’apparition de tempêtes de neige intenses.

Quelles que soient les conditions météorologiques auxquelles ils s’apprêtent à faire face, les acheteurs et les locataires commencent déjà à rechercher des biens immobiliers qui leur permettent de trouver un confort thermique sans avoir à recourir en permanence à des ventilateurs, à l’air conditionné ou à des chauffages.

Pour les agents immobiliers, cela signifie que vos clients vont rechercher de plus en plus :

  • des biens anciens qui ont fait l’objet de rénovations récentes et approfondies pour devenir plus confortables d’un point de vue thermique ;
  • des biens plus récents situés dans des bâtiments économes en énergie
  • des biens immobiliers dont le certificat de performance énergétique indique des classes énergétiques plus élevées.

Certificat de performance énergétique : qu’est-ce que c’est et pourquoi est-ce important pour la vente et la location ?

Que vous représentiez l’acheteur, le locataire, le vendeur ou le propriétaire, vous devez comprendre les exigences du marché et ses besoins en termes de confort thermique.

Difficultés d’achat ou de location d’un bien immobilier dans les zones touchées

Actuellement, les acheteurs privés ont très souvent recours à des prêts hypothécaires pour acheter leur propriété, mais même ce processus traditionnel risque de changer. 

Il est probable qu’il sera plus difficile d’obtenir un prêt hypothécaire pour des biens situés dans des zones qui, en raison du changement climatique, sont confrontées à des incendies de forêt, des inondations ou d’autres événements causés par des conditions météorologiques extrêmes. Pourquoi ? Parce que le risque assumé par la banque devient plus élevé, les polices d’assurance couvrant rarement les catastrophes naturelles.

Et, comme le souligne Forbes, même si les investisseurs immobiliers parviennent à acheter sans hypothèque, il est probable que les locataires ne seront pas disposés à vivre dans des endroits où les tendances aux événements de ce type sont de plus en plus prononcées.

Madrid sous la neige 2021
Madrid sous la neige 2021. Photo de JavyGo sur Unsplash

Ce qui change pour l’agent immobilier

En ce qui concerne le transfert de la désirabilité de certains emplacements en raison des difficultés météorologiques, les agents immobiliers devront rester vigilants quant aux emplacements qui sont touchés par ces dernières. 

Les investisseurs immobiliers, par exemple, vérifient déjà ces risques lors du processus de souscription de leurs portefeuilles, comme l’indiquent le cabinet mondial de conseil en gestion Mckinsey & Company et le cabinet mondial de conseil en immobilier Savills. En d’autres termes, tout agent qui recherche des biens immobiliers pour leur compte devra également suivre ces tendances.

Suivez les tendances du marché immobilier avec CASAFARI

Le confort thermique est une expression qui doit désormais faire partie de votre vocabulaire. Il y a trois actions différentes à mener sur ce sujet :

  • Lorsque vous prospectez le marché à la recherche d’un bien d’investissement pour un client, n’oubliez pas de vérifier s’il dispose de certificats de performance énergétique ;
  • Lorsqu’un client souhaite louer son bien, conseillez-lui de fournir ce type de confort aux locataires afin de garder le bien toujours occupé, de réduire les coûts des services publics et d’augmenter la valeur du bien ;
  • Enfin, veillez à sensibiliser vos clients à la nécessité de disposer d’un certificat de performance énergétique élevé.

A présent, nous allons aborder les problèmes auxquels votre client peut être confronté lorsqu’il essaie d’acheter un bien immobilier dans des zones qui sont et continueront d’être influencées par des événements naturels. S’il s’agit d’un bien d’investissement, avant qu’il ne signe le contrat, il est important de l’informer que la location pourrait devenir de plus en plus difficile en raison du changement climatique et de ses effets.

Suivez également de près les politiques hypothécaires dans votre secteur d’activité, afin de savoir dans quelle mesure elles sont affectées par ces conditions.

Oui, vous l’avez deviné : l’information sera la clé pour adapter votre travail aux conséquences du changement climatique dans l’immobilier. Mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez compter sur CASAFARI aujourd’hui et à l’avenir pour vous tenir au courant et offrir un meilleur service à vos clients !

Nous suivons quotidiennement plus de 310 millions d'annonces en Europe.

Soyez le premier au courant de changements de prix, de nouvelles annonces et de propriétés vendues.

Marketing immobilier

Marketing immobilier : le guide complet

Développer votre portefeuille de biens, prendre de meilleures photos pour mettre en avant les biens, conclure plus d’affaires, attirer de nouveaux prospects, visiter des appartements, répondre aux